Actualité-forêt


Je souhaite recevoir la lettre d'information électronique «Acutalité-forêt» (6 fois par an).
 

S'inscrire maintenant

Communauté de travail
pour la forêt

Brigitte Wolf
Ebnetstrasse 21
3982 Bitsch VS

Tél. +41 (0)27 927 14 33
info@afw-ctf.ch

Urnäsch

Cette 1ère table ronde avec débat sur le terrain a porté sur 4 biotopes forestiers différents situés au bord d?Urnäsch et près de Schwälp au pied du Säntis. Elle a réuni les représentants de différents milieux et domaines d?activités sur le thème «forêt-gibier» en collaboration avec l?agriculture et le tourisme.

Sur une surface forestière mise en lumière dans la forêt de Burketwald («Schauplatz 1»), les participants ont pu constater un exemple représentatif de la problématique forêt – gibier pour toute la région. La discussion sur place a soulevé les divergences principales entre forestier et chasseur au niveau de la régénération naturelle en forêt et de la création de surfaces de gagnage pour le gibier. Ensuite, les participants ont effectivement constaté que la problématique forêtgibier ne se résume pas à la forêt, mais aussi à l’agriculture et au tourisme. 

Le 2ème objet à «Schauplatz 2» concerne le traitement en lisière (mise en lumière) d’une forêt en bordure d’une tourbière basse avec une influence bénéfique sur la diversité des essences. Cependant, ce n’est pas la meilleure solution pour améliorer les conditions de nourrissage du chevreuil car il n’aime pas trop manger les pieds dans la tourbe. Cet objet peut malgré tout servir d’exemple pour le traitement d’autres bordures de peuplements à proximité. 

Sur les deux autres objets («Schauplatz 3 et 4») ayant été exploités par coupe, il a été constaté quelques contradictions envers les recommandations mentionnées dans la circulaire 21. Par exemple, un abroutissement par le gibier dans un biotope propice au développement du grand tétra n’est pas à considérer à proprement parler comme une nuisance. A la fin de cette journée d’échanges, le problème du dérangement du gibier lié aux activités en plein air (touristes, sportifs etc.) et des possibilités d’y remédier ont été discutés.