Actualité-forêt


Je souhaite recevoir la lettre d'information électronique «Acutalité-forêt» (6 fois par an).
 

S'inscrire maintenant

Communauté de travail
pour la forêt

Brigitte Wolf
Ebnetstrasse 21
3982 Bitsch VS

Tél. +41 (0)27 927 14 33
info@afw-ctf.ch

Diversification à l'exploitation forestière

En 2010, le prix Binding pour la forêt a été décerné à la ville de Bülach pour sa gestion exemplaire des espaces verts. L?exploitation forestière de Bülach suit depuis de nombreuses années une stratégie de diversification. Environ trois quarts du temps de travail des employés sont consacrés à des tâches à l?extérieur de la forêt, telles la taille des haies, l?entretien des parterres fleuris, l?aménagement des cours d?eau, l?entretien des aires de jeux, des espaces verts autour des écoles, des terrains de football, des aires de recyclage, etc. A l?occasion de la table ronde sur le terrain, organisée par la Communauté de travail pour la forêt, des experts se sont entretenus sur les avantages et inconvénients d?une telle diversification.

Suite à une présentation sommaire de l’exploitation forestière, de la forêt de Bülach et son modèle de gestion par le dirigeant Beat Hildebrandt, Handruedi Streiff, directeur de l’industrie Suisse du bois, premier conférencier, a présenté quelques réflexions concernant la diversification dans le domaine de l’exploitation forestière. Bernhard Pauli, Professeur à la haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires a éclairci le thème du point de vue économique. En contrastant ces réflexions purement économiques, Hanni Guyer, ancienne présidente de la ville de Bülach et pendant 12 ans directrice de l’exploitation forestière, a placé par son intervention les hommes au centre de l’intérêt. Konrad Noetzli, ingénieur forestier cantonal du canton de Zurich a révélé un autre facteur à succès du modèle bülachois – la gestion orientée effet. Martin Gross, président de l’association du personnel forestier zurichois, a mis en avant les avantages et inconvénients de la diversification du point de vue du personnel forestier. Frank Hämmerli, directeur des services forestiers Lenzia à Lenzburg, a enfin montré que la diversité des tâches peut se présenter d’une autre façon que dans le cadre du modèle bülachois. 

Malgré les questions critiques et les discussions parfois très controversées, les conférenciers et les participants étaient unanimes concernant le fait que l’exploitation forestière de Bülach fournit un travail exemplaire et peut être considérée en tant que modèle réussi. A plusieurs reprises, cette réussite a été attribuée en grande partie au directeur de l’exploitation, Beat Hildebrandt. Peter Bachmann, président du conseil d’administration du prix Binding pour la forêt a terminé la journée par cette conclusion: «Suite à cette journée, je suis d’autant plus convaincu que Bülach a choisi une solution d’avenir et que le fait de leur décerner le prix Binding pour la forêt était une bonne idée.»